De la même période
Egypte pharaonique
|Déplier Synthèses
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
De la même région antique
Egypte (Haute Egypte)
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
Du même musée
aucun autre document trouvé
  Egypte pharaonique   :|:   Document
 
Vase Nagada décoré d’un grand bateau sur chaque face
réf. : fr.1937.2019 | 3 mars 2019 | par Francis Leveque
céramique | 3e quart du IVe millénaire av. J.-C.
Egypte (Haute Egypte) ( Egypte )
Twitter Twitter

Ce vase présente une scène funéraire, où le bateau est déjà, avant l’union de l’Egypte, un symbole et d’un usage rituel et religieux.

 

Cette jarre provient d’Égypte, de la région de Nagada, près de Thèbes (Haute-Égypte). Ce type de vase et de style est très fréquent à cette période, vers 3500-3100 avant J.-C.
Vase décoré d’un grand bateau
V
Terre cuite
Dimensions :
- Hauteur : 20,5 cm
- Diam. : 7,5 cm

Le grand bateau représenté dans la partie supérieure de la panse sur chaque face est semblable. Ils sont tous les deux en forme de croissant, avec ce très nombreuses rames peintes sous la coque. Et toujours ce même espace sans rame au centre du navire.

L’extrémité gauche est sans doute la proue. Elle se relève assez haut en suivant une courbure qui ne surprend pas car elle est bien connue des bateaux composés de roseaux. Au-dessus, une double ligne courbe en forme de S inversé.
A droite, la poupe(?) est semblable mais la structure sommitale en forme de S n’est figurée que par une ligne.

A gauche (à l’avant ?), une haut structure très étrange domine l’ensemble. Sur une face, elle se compose de 4 bandes hachurées. Les lignes pleines qui délimitent ces bandes se terminent par un anneau. Cette structure est posée sur un podium et elle forme une courbe vers le centre du navire qui lui permet de couvrir un personnage les bras en l’air (une pleureuse ?).
Sur l’autre navire, la structure se compose de 3 bandes identiques. mais il n’y a pas de podium à sa base, ni de personnage. Elle couvre une cabine.
Ces structures courbes sont peut-être les ancêtres de la voile.

Les cabines le pont ne sont pas placées au même endroit. Sur une face elles sont à droite du centre et l’enseigne est fixée sur la cabine de droite, au dessus de la paroi de gauche. La cabine de droite est surlignée par un double trait.
Sur l’autre face, on trouve une cabine au centre de chaque moitié du bateau. L’enseigne est aussi fixée sur la cabine de droite mais cette fois au dessus de la paroi de droite.

Sur une face, le navire transporte un personnage qui danse ou pleure à l’avant. La scène est l’une des plus fréquentes sur les céramiques de cette époque. Il peut s’agir d’une scène funéraire, où le corps du défunt est accompagné par une pleureuse.