De la même période
De la même région antique
Du même musée

étrave

réf. : | 21 février 2010 | par Francis Leveque
|
Twitter Twitter

Pièce saillante de la coque d’un navire qui prolonge la quille vers l’avant, à la proue. C’est l’endroit où se rejoignent les bordés de la carène. L’étrave peut être convexe (la partie haute tend à la verticale) ou à guibre (concave).

Sa fonction principale, très utile notamment en Méditerranée, est de défléchir les vagues et embruns en particulier lors de la navigation dans le clapot et les vagues courtes, de plus cela augmente considérablement le volume de l’avant du bateau, ce qui l’empêche d’enfourner (planter l’étrave dans les vagues), ainsi que la surface du pont avant, ce qui facilite les manœuvres notamment par gros temps.