De la même période
Haut Empire Romain
De la même région antique
Campanie
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
  Haut Empire Romain   :|:   Document
 
Chasse de pygmées (2) - Pompei
réf. : fr.1850.2019 | 17 janvier 2019 | par Francis Leveque
peinture | Milieu du Ier siècle ap. J.-C.
Pompei, Campanie ( Italie )
Twitter Twitter

Le contraste de ce navire de guerre, fort et stable, avec la confusion de cette chasse laisse penser que le propriétaire est venu assister ici à une chasse spectaculaire.

 

Cette scène représente une étonnante chasse à l’hippopotame dans un contexte nilotique. Le fond du décor est traité en filigrane et donne l’impression que les bâtiments se perdent dans le brouillard.
Parfois présentée provenant de la maison d’Epidius Sabinus, mais plus probablement de la maison du médecin - house of the physician (VIII.5.24).

Sur le fleuve, une barque portant 2 chasseurs "pygmées" sont pris à partie par l’animal qui engloutie l’un des 2 chasseurs.

Derrière la barque, un navire ayant le profil des navires de guerre s’approche. Sa voile est déployée et tous ses avirons sont sortis ; il approche donc à vive allure. L’orientation de la vergue est obtenu par un bras (cordage) qui relie l’extrémité droite de la vergue au pont. Au dessus, une balancine maintient l’horizontalité de la vergue. Les coins du bas de la voile sont tirés par des écoutes. La poupe convexe se termine par un aplustre. la proue dispose d’un éperon. Son étrave présente un proembolon anguleux dont le bas s’appuie sur le prolongement de la préceinte. Un faux-stolos courbe sans bouton surmonte la proue.

L’apparence majestueuse de ce navire contraste nettement avec la pauvreté apparente des autres intervenants. Pourtant aucun indice ne montre que les marins n’ont visiblement l’intention de venir en aide aux malheureux pygmées. Sont-ils venus en spectateur d’un macabre spectacle ? ou avaient-ils l’intention d’intervenir ?
Le propriétaire se reconnaissait-il dans les personnes présentes dans ce navire ? Simple observateur d’un divertissement ?

 
 
                             
 

Bibliographie :

  • L. Basch, Le musée imaginaire de la marine antique (MIMA), Institut hellénique pour la préservation de la tradition nautique, Athènes , 1987, p.441-442, n° 970
  •  
     
     
     
    © 2008-2014 Francis LEVEQUE - |