De la même période
Rome Républicaine
De la même région antique
Rome
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
Du même musée
  Rome Républicaine   :|:   Document
 
As romain Hercule et proue de L. Calpurnius Piso Frugi
réf. : fr.1878.2019 | 5 février 2019 | par Francis Leveque
monnaies | Milieu du IIe siècle av. J.-C.
Rome, Rome ( Italie )
Twitter Twitter
 

Monnaie de bronze de 28 mm de diamètre, pesant 11,67 g.

Nom de l’atelier : Rome

Date : 90 av. J.-C.

Recto :

anépigaphe
Description : Tête laurée de Janus ; au-dessus marque de valeur I.

Verso :

L. PISO . FRUGI
traduction : L. Calpurnius Piso Frugi
Description : proue de galère à droite, Victoire ailée sur le pont, I à droite.

Commentaire :

Cette monnaie porte la signature du triumvir monétaire L. Calpurnius Piso Frugi (L. PISO FRUGI). Il a été en fonction en 90 av. J.-C. avec Q. Titius et C. Vibius C.f. Pansa. Il suit un début de carrière normal comme préteur en 74 puis on perd sa trace. Il ne semble pas être devenu consul comme la plupart des hommes de la gens Calpurnia.

Le poids de l’as est devenu très faible. La tête de Janus montre qu’il s’agit d’un as. Le revers porte une proue et une victoire ailée. Nous sommes au tout début de la guerre sociale, les alliés de Rome s’agitent. Il n’y a pas de grande victoire cette année là, la victoire ailée est sans doute un élément de propagande.

Le navire de guerre

La proue présente un éperon trident. La lame inférieure se trouve dans le prolongement de la quille, la lame supérieure dans le prolongement de l’étrave, la lame centrale dans l’axe de la préceinte basse qui oblique à l’avant vers l’éperon. Le tout permet de répartir les forces subies lors du choc frontal et de moins faire souffrir la structure du navire.
Entre les deux préceintes, on repère une succession de doubles traits verticaux et de boules. Il peut s’agir d’une décoration, mais plus vraisemblablement de la représentation excessive sur la proue des sabords de nage ou des étais de pont.

A mi-hauteur de l’étrave, dans le prolongement de la préceinte haute, dépasse un proembolon d’écoré d’une flamme ou d’une tête animale. Un faux-stolos au sommet de l’étrave protège le pont.

Un petit cadre en creux au niveau du bastingage latéral indique la présente d’un panneau frontal de la protection du pont ou le premier cadre (sans croisillon) du bastingage.

Un abris de proue sert de support à une victoire ailée.

 
 
           
 
 
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |