Grèce siècles obscurs   :|:   Analyse

Ulysse, marin grec en Méditerranée

20 décembre 2008 | par Francis Leveque | *fr | |
 

Célèbre par ses ruses Ulysse est d’abord un héros grec qui participe activement à le guerre de Troie.

Lors de son retour de Troie (sujet de l’Odyssée d’Homère), il pille la ville d’Ismaros (Ciconie), essuie une tempête au large de Cythère, débarque chez les Lotophages (où les marins mangent des fruits de lotus qui les rendent amnésiques), aborde l’île des Cyclopes où Polyphème (cyclope, fils de Poséidon et de la nymphe Thoosa), anthropophage, dévore plusieurs marins (Ulysse l’enivre et crève son œil unique avec un tison) ; arrive au pays des Lestrigons (gouverné par le roi Lamos), qui dévorent ses hommes d’équipage.

Il atteint Aea, île de l’Aurore, domaine de la magicienne Circé (fille d’Hélios et de Persée) qui endort les marins descendus à terre et les transforme en pourceaux. Elpénor recouvre sa forme humaine mais s’endort sur un toit, tombe et se tue. Ulysse libère ses compagnons et accepte de régner sur Aea aux côtés de Circé qui lui donne 3 fils : Agrios, Latinos et Télégonos, puis repart, descend au Tartare demander au devin Tirésias le moyen d’arriver sans encombre à Ithaque.

Pour longer l’île des Sirènes, Ulysse bouche les oreilles de son équipage avec de la cire et se fait attacher au mât de son navire pour résister à leurs enchantements ; évite le gouffre de Charybde et le rocher de Scylla, arrive en vue de la Sicile où paissent les vaches d’Hypérion le Titan (ou d’Hélios) ; ses marins, affamés, en font rôtir. Craignant la vengeance du Titan, Ulysse repart et, son bateau ayant coulé, dérive 9 jours sur un radeau, échoue sur l’île d’Ortygie, vit 7 ans avec Calypso (fille de Téthys et d’Océanos) dont il a des jumeaux, Nausithoos et Nausinos. Repart sur un radeau, aborde l’île de Drépané où Nausicaa (fille d’Alcinoos et d’Arété) le trouve. Alcinoos lui donne un navire et il rentre à Ithaque après 20 ans d’absence ; jusqu’à son retour, la fidèle Pénélope (fille d’Icare), dont il eut Télémaque, fit attendre ses prétendants (elle avait promis de se marier quand sa tapisserie serait finie, mais chaque nuit, elle défaisait l’ouvrage du jour précédent).

On comprend après toute cette épopée pourquoi Ulysse reste pendant tout l’Antiquité le marin préféré du bassin méditerranéen. On lui attribue un passage quand de nombreuses régions ce qui en fait un héros très proche. Il n’est pas surprenant donc de le voir souvent représenté sur des documents de toute nature.



Bibliographie :


Homère, Iliade
Homère, Odyssée
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |