Crète minoenne   :|:   Document

Sceau minoen (F 12)
22 avril 2015 | par Francis Leveque | réf. : fr.230.2008
IIe millénaire av. J.-C. | [fr] sceau - bague
Crète ( Grèce )

Sur cette bague le sceau se compose d’un navire fantastique sur lequel un personnage mythologique apporte un arbre magnifique.

 

Sceau monté sur une bague en or provenant de Mochlos, village situé en Crète orientale, et publié en 1912 par Richard Berry Seager (1882-1925).

Ce navire fantastique dont une extrémité ressemble à une tête de cheval ou d’hippocampe et l’autre à un bouquet de papyrus (plutôt qu’à l’habituel oiseau minoen aux ailes déployées).

Un marin au centre du navire semble se diriger vers un bâtiment. La proue de son navire est ornée d’un oiseau. La poupe est ornée d’une tête de cheval. A moins qu’il ne faille inverser le sens du déplacement comme sur l’anneau de Minos.

Derrière le marin, au dessus un trône(?), un arbre (olivier, figuier ?) portant 5 fruits(?) entourés de grains(?) semble symboliser l’abondance. Une petite structure en forme d’étagère sert de base à la plante. Toutefois, l’étagère n’est peut-être pas sortie de l’imagination de l’artiste, puisqu’on la retrouve dans un hiéroglyphe sur plusieurs documents du linéaire A.

Dans son étude sur le disque de Phaistos, Philippe Plagnol présente cette « bague de Mochlos » pour illustrer les navires. On y reconnait la forme longiligne avec une poupe remontant à la verticale et surmontée d’un ornement en forme de poisson, et la proue se terminant par un ornement floral. Une cabine est installée derrière un marin.

Ce profil ressemble à celui des navires du type de Syros.

Il pourrait s’agir d’une scène mythologique dans laquelle un personnage apporte cette arbre magnifique.

 
           


Bibliographie :


R.B. Seager , Explorations in the island of Mochlos, American school of classical studies at Athens, Boston , 1912
L. Basch, Le musée imaginaire de la marine antique (MIMA), Institut hellénique pour la préservation de la tradition nautique, Athènes , 1987, p. 105, n° F12
E. Spathari, Armenizontas sto Chrono. To Ploio stin Elliniki Techni, Kapon publications, Athènes , 1995, p. 36
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |