Croissant fertile   :|:   Document

Sceau d’un Dieu-bateau de Mari
11 mai 2016 | par Francis Leveque | réf. : fr.1412.2016
XXVe siècle av. J.-C. | [fr] sceau
Mari, Mésopotamie ( Syrie )

Quel roi est emporté par ce dieu-bateau brandissant un long sceptre ?

 

Ce sceau-cylindre provient de Mari (Syrie), cité située sur l’Euphrate. Il a été découvert lors des fouilles d’André Parrot en 1935-1936. Il est daté des Dynasties archaïques III, vers 2500-2400 avant J.-C., peu de temps après une période d’abandon du site suivie d’une réoccupation avant 2500 av. J.-C. Mari est alors la rivale d’Ebla.

Le dieu-bateau figuré ici prend la forme d’un croissant (nous utiliserons l’empreinte pour la description). L’extrémité gauche est une pointe surmontée d’une pince comme celle des queues de scorpion. L’extrémité droite est plus large et l’épaisseur est striée (symbole ou trace des ligatures des roseaux ?). Cette extrémité est surmontée d’un cercle à 2 cornes et un trait horizontal qui laissent imaginer intuitivement une tête couronnée d’une corne. Sur la droite, deux autres traits figurent les bras. Le bras du bas semble tenir un bâton, celui du haut un sceptre (bâton surmonté d’une boule), à moins que les deux bâtons n’en forment qu’un seul (?).

A l’intérieur du bateau, sur le pont que forme le dieu-bateau, un personnage stylisé est assis sur un siège (un trône ?). Une perche verticale épaisse se tient devant lui. Est-ce un mat ou un sceptre similaire à celui que présente le dieu ?

 
              


Bibliographie :


 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |