Syrie - Mésopotamie   :|:   Document

Radeau d’outres pour le transport de charges
6 avril 2016 | par Francis Leveque | réf. : fr.1379.2016
Début du VIIe siècle av. J.-C. | [fr] sculpture
Mésopotamie ( Irak )

Technique assyrienne de transport sur un radeau gonflable

 

Dessin d’un relief qui provient du palais sud-ouest de Ninive, salle VI, daté du règne de Sennachérib (705 à 681 av. J.-C).

Si les assyrien ne maitrisaient pas la technique de construction de bateaux de charges, ils n’en ont pas moins développé des savoirs-faire palliant le manque de matières premières. En effet ce radeau est économe en quantité de bois. Seuls deux longues pièces sont fixées ensemble à l’horizontal. Au dessous sont placées un grande quantités d’outres gonflées d’air et maintenues par des cordes. L’ensemble est suffisant pour supporter le poids de 2 ou 3 gros blocs de pierre et 4 planches.

L’ensemble est dirigé par 2 timoniers manipulant chacun un gouvernail dont l’extrémité n’est pas une pelle mais une courbe. Un autre homme couché sur une outre se tient au radeau ou aide les timoniers.

Un autre homme se tient debout à droite, regardant le radeau avec le bras droit tendu. On ne peut affirmer qu’il soit sur un ponton ou une barque dont on distinguerait 2 gouvernails. Une outre est posée au sol derrière lui.

 
           


Bibliographie :


A. H. Layard, A Second Series of the Monuments of Nineveh, Londres , 1853, pl. 13
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |