Haut Empire Romain   :|:   Analyse

Analyses liées :

Déplier Documents de Pompei
Déplier Pompei - La maison de la petite fontaine
Déplier Pompei - La maison des Ceii
Déplier Pompei - La maison des Vettii
Déplier Pompei - La maison du médecin ou du physicien
Déplier Pompei - La maison du poète tragique
Déplier Pompei - Le grand théatre
Déplier Pompei - Maison de L. Caecilius Jucundus
Déplier Pompei - Maison de M. Fabius Rufus


Liens Internet :

Graffiti de Pompei
Pompeia, Nouveaux bains
The Stabian Baths
[SANP] Terme Stabiane (VII,2)
[webshot]
[Wikipedia][it] Terme Stabiane


Document liés :

Graffiti des thermes de Stabies à Pompei (1)
Graffiti des thermes de Stabies à Pompei (2)

Pompei - Les thermes de Stabies

3 septembre 2009 | par Francis Leveque | *fr | graffiti | Milieu du Ier siècle ap. J.-C. | Pompei, Campanie ( Italie )
 

Qui est cette personne qui a pris le temps de graver des graffiti de bateaux dans le vestiaire des thermes ? Sans doute un marin, avec une main sûr et un oeil averti, en pleine explication à un auditoire interrogatif ...

Dans ces thermes, 2 graffiti ont été découverts.

Les thermes de Stabies sont les plus anciens et les plus grands de Pompéi. Leur construction date de l’époque de l’assujettissement de Pompéi à Rome et ils furent plusieurs fois agrandis et embellis. La première phase de construction remonterait à la fin du IVe s. av. J.-C. En 79 ils étaient en cours de restauration après le séisme de 62 ap. J.-C.

Les graffiti ont été tracés à la pointe sur le mur de l’apodyterium, la pièce la plus richement décorée des thermes romains car c’est un passage quasi obligatoire dans le parcours de l’utilisateur. Il s’agit en effet d’un vestiaire disposant de nombreuses niches au sein des murs, où l’on déposait ses effets personnels. Cette pièce était gardée par des esclaves du fait des vols relativement fréquents. La vigilance de ceux-ci devait être toute relative ou bien se désintéressaient-ils des graffiteurs ?...

vue de l’apodyterium (le vestiaire)



Bibliographie :


 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |