Grèce hellénistique   :|:   Document

in situ



Analyses liées

  • Déplier Les navires de type rhodien


  • Thèmes liés

    site religieux

    Termes techniques liés

    caisse de rames
    Monument de Lindos
    27 novembre 2009 | par Francis Leveque | réf. : FR.474.2009
    2e quart du IIIe siècle av. J.-C. | [fr] sculpture
    Rhodes, Iles de l’Egée ( Grèce )
     

    Ce petit monument se situe sur la terrasse du temple d’Athéna à Lindos. Il se compose de blocs de marbre de Lartos (comme le socle de la Victoire de Samothrace), long 1,80 m, large de 1,40 m et haut de 1,60 m (sans la base). Il commémore certainement une victoire navale.

    Le socle est en mauvais état mais on distingue bien les caisse de rames (ici tellement élancées qu’elles font penser à des ailes).

    Sur la base, le nom de 288 hommes est inscrit. Ils forment les équipages de 2 (d’après Blinkerberg) ou 6 (d’après Morrison) navire appelés trihemiolai. La victoire est datée de 188 av. J.-C. et la réalisation du monument est effectuée vers 265-260.

     
      


    Bibliographie :


    C. Blenkenberg, Triemiolia. Etude sur un type de navire rhodien, in Arkaeologisk-kunsthistoriske Meddelelser , vol. II, 3, E. Munksgaard, Copenhague (Danemark) , 1938, p. 44
    J. S. Morrison, Hemiolia, triehemiolia, in International Journal of Nautical Archaeology, vol. vol. IX , 1980, p. 124
    L. Basch, Le musée imaginaire de la marine antique (MIMA), Institut hellénique pour la préservation de la tradition nautique, Athènes , 1987, p. 362-363, n° 779-781
     
     
    © 2008-2014 Francis LEVEQUE - |