De la même région antique
De la même période

Les pirogues fluviales néolithiques

6 janvier 2015 | par Francis Leveque | *fr | |
 

Les premières traces d’embarcations flottantes remontent au moins à 10 000 ans avant J.-C. A cette période se développe les échanges sur de longues distances puis la pratique de l’agriculture.

Les premiers bateaux ont une fonction simple, qui permet de se déplacer sur l’eau, essentiellement pour la chasse et la pêche.

Les découvertes de pirogues en milieu fluvial ou lacustre confirment cette approche mais laissent aussi la place à des réalités potentiellement plus anciennes.
- A Noyen-sur-Seine : une pirogue monoxyle, fabriquée dans un tronc de pin sylvestre et conservée sur une longueur de plus de 4 mètres, datée du mésolithique (-7000 av. J.-C.).
- A Nandy : deux pirogues, disposées côte-à-côte et en excellent état, découvertes en amont de Paris, et datées de 7245 - 6710 av. J.-C. pour la plus ancienne, 7040 - 6620 av. J.-C. pour l’autre, ce qui en ferait a priori les plus vieux bateaux découverts sur le plan mondial.

L’usage des pirogues est donc attesté au VIIIe millénaire mais l’usage des premières est encore plus ancien et les preuves restent encore à découvrir.



Bibliographie :


 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |