De la même région antique
Egypte (Haute Egypte)
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
De la même période
Egypte pharaonique
|Déplier Analyses

  Egypte pharaonique   :|:   Analyse

Les étendards en Egypte au IVe millénaire

10 octobre 2013 | par Francis Leveque | *fr | sculpture | Fin du IVe millénaire av. J.-C. | Egypte (Haute Egypte) ( Egypte )
 

Sur la plupart des documents remontant à la période prédynastique en Egypte qui montrent un navire, les scènes sont sans doute plus complexes que ne le suggère la simplicité des dessins. Chaque navire comporte 2 “cabines”, des rames et parfois des personnages (un timonier, un porte-étendard, des passagers, un roi). L’une des 2 cabines est surmontée d’un étendard.

Ce que nous considérons comme des étendards se compose invariablement d’un mat, de 2 traits obliques vers l’arrière et d’un ornement au sommet. Seuls les ornements sommitaux varient d’un document à l’autre.

Il est utile de comparer ces enseignes marines aux autres présentes sur des documents de la même époque. Mais ces documents sont rares et rarement datés. Aussi nous nous limiterons à trois documents connus.

Seul l’un des étendards du roi Scorpion est entièrement visible. Il ne correspond pas aux aux étendards de Narmer. Le second est à moitié visible, il se compose d’une sorte d’étoile au milieu d’un croissant. Apparemment il y avait au moins un 3e porte-étendard devant eux car une jambe est clairement visible.

Peut-être l’ensemble des porte-étendards n’est-il pas si différent. L’ornement sommital du 2e étendard du roi scorpion pourrait être un petit animal (un chacal ?) au milieu d’un support comme sur les enseignes visibles sur les documents de Narmer.

La tête de massue du roi Scorpion (Ashmolean Museum)

Le roi Selk aurait « régné » vers 3300 av. J.-C. peut-être sur toute la haute Egypte dont il porte la couronne blanche (Hedjet).

La palette de Narmer (musée égyptien du Caire)

La palette en schiste vert a été découverte par l’archéologue anglais J.E. Quibell pendant la saison de fouille 1897/98. Elle mesure 64 cm de haut et 42 cm de large et fut découverte presque intacte en 1894. Elle date de 3200-3100 av. J.-C. Narmer porte les insignes de la Haute et Basse-Égypte, donnant à penser qu’il aurait unifié les deux royaumes.

La tête de massue de Narmer (Ashmolean Museum)

Elle a été découvertes à Hierakonpolis

 

Bibliographie :

 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |