Egypte pharaonique   :|:   Document

Les bateaux de Tia et Tia
21 décembre 2014 | par Francis Leveque | réf. : fr.1244.2014
Milieu du XIIIe siècle av. J.-C. | [fr] peinture
Saqqarah, Egypte (Basse Egypte) ( Egypte )
 

Tia était un noble de haut rang nommé Amonouahsou. Sous le règne de Ramsès II il occupe les charges de « Gardien du Trésor » et « Gardien du château d’Amon ». Il a épousé la princesse également nommée Tia, sœur de Ramsès II. Leur tombe est à Saqarrah à proximité immédiate de la tombe d’Horemheb, successeur de Toutânkhamon et prédécesseur de Ramsès Ier.

Leur tombe commune est située à Saqqarah entre celle d’Horemheb et celle de Maya, chef du trésor durant les règnes des pharaons Toutânkhamon, Aÿ et Horemheb. Elle se présente sous une forme proche d’un plan de temple. Une petite pyramide surplombe l’ensemble à l’arrière.

L’intérieur de la tombe présente une scène de navigation présentant une barque funéraire et un grand navire de transport.

La barque funéraire

La barque de gauche est clairement le type même de la barque funéraire. On y voit Tia et Tia assis sous un dais ou une cabine. La barque est en forme de croissant les deux extrémités sont recourbées vers l’intérieur et se terminent par un bouton. A l’arrière (à gauche) un gouvernail sur pivot, sans timonier, dirige la barque. Elle est attachée au navire de droite par une corde.

Le navire de transport

Ce navire en forme de croissant semble bien plus gros que la barque funéraire remorquée. Il est propulsé par 10 rameurs et une voile déployée entre 2 vergues. Le mat est maintenu par un seul étais devant et derrière. Les 8 drisses représentées sur la vergue du bas permettent d’en régler la hauteur. Des hommes d’équipages sont montés dans les vergues pour régler les voiles. Le dessins de Anneke Bart sont erronés : la partie blanche au dessus de la vergue supérieure laisse croire que la voile s’étendait jusqu’aux balancines ce qui est impossible. Il faut donc restituer une voile maintenue en haut et en bas par les 2 vergues.

Le grand gouvernail est maintenu sur un pivot. Un timonier semble présent à proximité. Une grande cabine occupe tout le centre du pont tandis qu’un seconde est installée à l’avant. Les extrémités sont colorées en bleu, sans doute pour souligner qu’elles ne sont pas composées du même matériaux que la coque : elles sont constituées de roseaux de papyrus.
A l’arrière un homme a la responsabilité de tenir la corde qui sert de lien avec la barque funéraire.

 
                    


Bibliographie :


G.T. Martin, The tomb of Tia and Tia : a royal monument of the Ramesside period in the Memphite necropolis, Egypt Exploration Society, Londres , 1997
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |