In the same museum
in situ
no other records found

  Egypte pharaonique   :|:   Document

Les barques funèbres de la tombe (TT359) d’Inherkhâou à Deir el-Médineh
10 novembre 2017 | par Francis Leveque | réf. : fr.1678.2017
2e quart du XIIe siècle av. J.-C. | [fr] peinture
Deir el Medina, Egypte (Haute Egypte) ( Egypte )

Ici les barques sont représentées pour figurer le transport réel ou fictif du corps du défunt. Elles ont un rôle essentiellement symbolique. Mais les 3 représentations trouvées présentent les mêmes caractéristiques techniques.

 

La tombe thébaine TT 359 est située à Deir el-Médineh, dans la nécropole thébaine. C’est la sépulture du contremaître Inerkhaouy, fils de Hay, chef de l’une des deux équipes d’artisans du village de Deir el-Médineh qui œuvrait durant l’époque ramesside (XXe dynastie), pendant les règnes de Ramsès III (1184-1153) et Ramsès IV (1153-1147). C’est la seule tombe dans cette nécropole connue pour cette période.

La tombe est intégrée dans un complexe funéraire familial qui englobe également les tombeaux de son grand-père Qaha (TT360) et de son arrière-grand-père Houy (TT361).

Dans la chambre haute on trouve des scènes du Livre des Portes, des textes du Livre des Morts et une image d’Inherkhâou et sa femme face au Roi et à la Reine. Dans cette dernière scène, le couple offre l’encens aux Rois.
Dans la chambre funéraire, les scènes du rite s’accompagnent de membres de la famille qui offrent des libations à la personne décédée.

Les 3 représentations de barque présentent les mêmes caractéristiques techniques. Elles sont en papyrus dont la courbure des extrémités se termine par un bouton vertical ou tourné vers l’intérieur du bateau, tant à l’avant qu’à l’arrière.
Les gouvernails sont toujours représentés par paire. Chacun est fixé sur un pivot, sur chaque bord. Une poignée permet au pilote (il n’est pas toujours représenté) de les manipuler. Les pales affectent la forme d’un quadrilatère dont les extrémités sont arrondies. On y voit vient le renfort de fixation (une ferrure ?) dans l’axe de la hampe et 2 pointes (des rivets ?) de chaque côté.

 
           


Bibliography :


B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, in FIFAO , 1930, p. 32-70, 84-
Fakhry, A Report on the Inspectorate of Upper Egypt, in ASAE , vol. 46, Le Caire , 1947, p. 25-54
B. PORTER, R. MOSS, Topographical Bibliography of Ancient Egyptian Hieroglyphic Texts, Reliefs and Paintings, vol. I, Theban Necropolis, Griffith institute , 1994, p. 421-424
F. KAMPP , Die thebanische Nekropole, Verlag Philipp von Zabern, Mainz am Rhein , 1996, p. 588
K.R. Weeks, Les trésors de Louxor et de la Vallée des Rois, National Geographic, Paris , 2005
N. Cherpion, J.-P. Corteggiani, La tombe d’Inherkhaouwy (TT 359) à Deir el-Medina , in MIFAO, vol. 128, Le Caire , 2010
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |