De la même région antique
Egypte (Haute Egypte)
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
De la même période
Egypte pharaonique
|Déplier Analyses
  Egypte pharaonique   :|:   Analyse
 
Les barques de la tombe d’Amenemhat (TT82) à Thèbes
réf. : fr.1772.2018 | 28 novembre 2018 | par Francis Leveque
peinture | Milieu du XVe siècle av. J.-C.
Cheikh Abd el-Gournah (Thèbes), Egypte (Haute Egypte) ( Egypte )

La tombe TT82 à Thèbes appartenait à Amenemhat. Les barques représentées dans le long couloir font partie des funérailles et du pèlerinage traditionnel à Abydos. Elles sont bien représentatives des barques contemporaines qui devaient être nombreuses sur le Nil.

Amenemhat est un dignitaire riche et cultivé, qui s’est fait creuser une tombe de grande taille (TT 82) dans la nécropole de Thèbes, sur la colline de Sheikh Abd el-Gournah. Il a vécu durant la première moitié de la 18e dynastie, sous le règne de Thoutmosis III (pharaon qui régna après Hatchepsout à partir de 1457 environ av. J.-C.).

La décoration de la tombe que choisit Amenemhat comporte de nombreuses originalités. Il réemploie le corpus funéraire de l’Ancien Empire (les Textes des Pyramides) et recèle beaucoup « d’informations à propos de la conception égyptienne de la mort et de la renaissance, des croyances divines en général ». Elle semble avoir été mutilée à l’époque amarnienne et avoir été réutilisés par la suite pour des inhumations anonymes.

Dans la longue salle longitudinale, le mur ouest présente plusieurs navires. A gauche, sur 2 niveaux, des bateaux qui font l’aller-retour pour le pèlerinage d’Abydos (à l’extrémité gauche des 2 registres supérieurs). Un peu plus loin se trouvent représentées les funérailles où une barque transporte un curieux chargement.

Les barques du pèlerinage d’Abydos

Le pèlerinage d’Abydos est représenté par 4 bateaux sur la gauche des 2 registres supérieurs.
La 1ère étape, représentée au 2e registre, figure la descente du fleuve vers le nord, contre le vent dominant. La barque transporte Amenemhat avec son épouse. Elle est tirée par un remorqueur auquel elle est liée par une corde.
Le retour est représenté au 1er registre, il figure la remonté du fleuve vers le sud en profitant du vent dominant. Le bateau remorqueur tire la barque qui transporte Amenemhat avec son épouse.

Les barques des funérailles du défunt

Le chargement de la barque, au 2e registre, se compose d’étranges blocs horizontaux et verticaux. Un autre bloc est même courbe et blanc. Un personnage se tient à l’arrière et un autre à l’avant avec une pleureuse. Un personnage debout semble surveiller les chargement.
La barque est halée par 2 personnages de grande taille précédés d’un prêtre, un long bâton à la main.
L’autre barque, située au 1er registre, devant l’enseigne au faucon, transporte sans doute le cercueil dans une cabine blanche.

Le bateau remorqueur

Les deux bateaux remorqueurs sont identiques, en forme de croissant, car ils sont la représentation du même bateau à deux moments du trajet. Lorsque le navire descend le Nil, il ne dispose pas de sa vergue (qui est d’ailleurs invisible) mais le mat est toujours en place. Sur les 2 remorqueurs le mat est maintenu par 2 étais vers l’avant et l’arrière. Au sommet le calcet sert à passer les drisses qui maintiennent les vergues visibles sur le bateau du retour. la voile est alors tendus entre 2 vergues composées chacune de 2 pièces. Les marins montent dessus pour aider à sa mise en place. Aux extrémités de la vergue basse une épaisse corde (les bras) permet de maintenir l’orientation de la vergue.
Les rameurs aident à la propulsion du bateau. un sondeur se penche pour vérifier la profondeur de l’eau. Un pilote, à l’avant, transmet ses consignes au timonier qui manipule un gouvernail posée sur un pivot central.
Une longue cabine finement décorée occupe le pied du mat.


Bibliographie :

  • J. Assmann, Erster vorbericht über des Ägyptologischen Instituts der Universität Heidelberg in thebanischen Gräbern der Ramessidenzeit, in MDAIK , vol. 36 , 1980, p. 23-30
  • L. Manniche, Lost Tombs, Londres-New York , 1988, p.37-41
  • J. Assmann, Das Grab des Amenemope TT 41, von Zabern, Mainz , 1991
  • F. KAMPP , Die thebanische Nekropole, Verlag Philipp von Zabern, Mainz am Rhein , 1996, p.23-30
  •  
     
    © 2008-2014 Francis LEVEQUE - |