Syrie - Mésopotamie   :|:   Analyse

Les ancres du musée d’Haïfa

9 juillet 2011 | par Francis Leveque | *fr | ancre | IIe millénaire av. J.-C. | Palestine ( Israel )
 

Le musée de Haïfa présente au public une collection d’ancres découvertes au large des côtes d’Israel.

Au mois d’août 1969, un pêcheur-plongeur de Haifa a remonté du fond de la mer un nombre considérable de tétradrachmes séleucides. Au dire du pêcheur, il contenait 120 pièces, mais il est certain qu’il y en avait davantage. Avant la dispersion du lot, 55 pièces ont pu être examinées, (seules 36 sont restées au musée), dont 1 à l’effigie d’Alexandre II Zébina, 45 à celle d’Antiochus VIII Grypus et 9 d’Antiochus IX Cyzicène. Elles ont été frappées les unes à Antioche, les autres à Damas, à Akké-Ptolémaïs et à Sidon.

Les ancres remontées sont en pierre calcaire. Le plus fréquemment elles sont percées d’un seul trou par lequel on attachait une corde. Ces modèles d’ancre jetées en mer servaient à ralentir le navire en cas de gros temps. En ce sens, les ancres servaient alors davantage de lest. D’autres modèles avec 1 ou 2 autres trous à leur base permettaient d’y fixer un pieu de bois qui pouvaient se ficher dans le sol marin et retenir le navire près d’un rivage.



Bibliographie :


J. Ringel , Un trésor de tétradrachmes séleucides retiré de la mer de Haïfa (Israël), in Revue numismatique, vol. 16, vol. 6 , 1974
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |