Egypte pharaonique   :|:   Analyse

Les ancres de Mersa/Wadi Gawasis

10 août 2014 | par Francis Leveque | *fr | ancre | 2e moitié du XIXe siècle av. J.-C. | Egypte (Haute Egypte) ( Egypte )
 

Actuellement 28 ancres ont été découvertes sur le site de Mersa/Wadi Gawasis sur les rives égyptiennes de la mer Rouge. Les 7 premières ont été mises au jour en 1976-1977 par l’équipe d’Abd el-Monem Sayed. Les suivantes l’ont été depuis les fouilles entreprises depuis 2001 par la mission de l’Université « L’Orientale » de Naples et Boston University.

Les 7 premières ancres avaient été réutilisées dans les monuments commémoratifs de ’Ankhow et Antekofer.

Toutes les ancres découvertes sont en calcaire, sauf une en granit et une autre en conglomérat local. Leur provenance a été repérée à 12-25 km autour du site.

Elles ont été classées en 3 catégories :
- grandes dimensions : 105 cm x 62 cm, 16-25 cm d’épaisseur
- moyennes dimensions : 82-84 cm x 52 cm, 24-26 cm d’épaisseur
- petites dimensions : 21 cm x 15 cm, 7 cm d’épaisseur

Les plus grandes pèsent environ 200 kg, et les petites ancres 3 à 6 kg.

Habituellement les trous de passage des cordes sont circulaires mais 6 ancres de la Cave 2 ont été percées d’un trou rectangulaire.

Les traces d’outils sur les ancres révèlent l’usage de ciseaux pour leur taille.

Le grand nombre d’ancres a fait s’interroger. Leurs tailles diverses démontrent un usage multiple. Les fouilles d’épaves ont montré l’usage de plusieurs ancres sur chaque navires, il devait en être de même ici. Rappelons qu’il est fréquent qu’elles soient abandonnées au fond après le mouillage.

De plus, si ce site est un réel lieu de stockage de navires démontés et qu’on remontait selon les besoins, il devait disposer de suffisamment d’ancres pour équiper tous les navires. Il est donc normal d’en avoir de nombreuses à disposition. Le matériau utilisé étant très lourd, on a utilisé de préférence les carrières locales alors que le bois provenait de bien plus loin.

Le site a continué a être utilisé après l’usage des ancres. Car elles ont souvent été trouvées réemployées dans des structures à caractère commémoratifs (murs, stèles). Elles ont alors été repercées pour leur nouvel usage. D’autres on été trouvées en place dans les galeries de stockage. Deux ancres (une grande et une petite) ont été retrouvées dans ce qui devaient être une lagune et où devaient accoster les bateaux.



Bibliographie :


C. Zazzaro, Les ancres de Mersa Gawasis, in Egypte Afrique & Orient, vol. 64, Les bateaux et la navigation en Egypte ancienne II, Centre vauclusien d'égyptologie , 20112
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |