De la même période
Rome Impériale
Du même musée

  Rome Impériale   :|:   Document

Musée du Louvre



n° Ma 1880


Analyses liées

  • Déplier Les barques de pêche africaines tardives


  • Thèmes liés

    mythologie - peche

    Termes techniques liés

    voile carrée - gouvernail

    Liens Internet

    [Le Louvre] Triomphe de Neptune et d’Amphitrite
    [Louvre] Mosaïque : Triomphe de Neptune et d’Amphitrite

    Le triomphe de Neptune et d’Amphitrite
    28 janvier 2009 | par Francis Leveque | réf. : fr.384.2009
    1er quart du IVe siècle ap. J.-C. | [fr]
    Cirta, Afrique ( Algérie )
     

    Découvert en 1842 à Constantine, l’ancienne Cirta, en Algérie, la mosaïque en Opus tessellatum se compose de marbre, calcaire et pâte de verre. Offerte par le colonel Noël à Louis-Philippe qui en fit don au Musée Royal, elle entre au Louvre en 1845.
    l. : 8,36 m. ; L. : 7,14 m.

    Avec son vaste encadrement géométrique, cette immense mosaïque du IVe siècle ap. J.-C. décorait la pièce de réception d’une riche demeure de Constantine. Elle représente le triomphe du dieu de la Mer, Neptune, et de son épouse Amphitrite, debout sur un char tiré par des chevaux marins et encadré d’Amours.

    Le thème représenté sur ce panneau est relativement rare en mosaïque. Le sujet est celui du triomphe de Neptune, le dieu de la Mer, et de son épouse Amphitrite.

    Plusieurs indices, comme la coiffure de la déesse, la qualité du dessin, la composition symétriquement agencée et le raffinement de la palette, avec ses tons chatoyants jouant des nuances obtenues par la technique de l’opus tessellatum, suggèrent une datation proche de 315-325 ap. J.-C.

    Le style des bateaux est extrêmement schématisé : le profil de celui de droite ressemble à un navire de guerre avec éperon, l’autre est un navire de pêche.

    Quatre Amours pêchent dans une mer poissonneuse : pêche à la ligne et pèche au trident. A l’avant des bateaux, deux Amours nagent avec des dauphins.

     
                                 


    Bibliographie :


    , La mythologie, vol. 109, Hachette, Paris , 1962, p. 37
     
     
    © 2008-2014 Francis LEVEQUE - |