De la même région antique
Egypte (Haute Egypte)
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
De la même période
Egypte pharaonique
|Déplier Analyses

  Egypte pharaonique   :|:   Analyse

Le temple d’Horus à Edfou

14 octobre 2014 | par Francis Leveque | *fr | sculpture | Ier - IIe siècle av. J.-C. | Edfou, Egypte (Haute Egypte) ( Egypte )
 

Situé à Edfou sur la rive gauche du Nil entre Assouan et à 105 km Louxor, le temple d’Horus à Edfou a été construit entre 237 et 57 av. J.-C. par la dynastie des Ptolémées, sur un site fréquenté depuis les premières dynasties 3 000 ans plus tôt.

L’architecture a évolué depuis les premières décennies et ce temple est bien un édifice ptolémaïque qui fait illusion d’un archétype d’édifice cultuel égyptien.

Par sa taille, c’est un des centres religieux les plus imposants de la Vallée du Nil : 79 m de large et 137 m de long.

Les décors présentent des thèmes issus de l’iconographie royale traditionnelle et figurent de nombreuses scènes relatives au fonctionnement du culte, depuis le service journalier jusqu’aux cérémonies plus solennelles.

Ptolémée X sur une barque

Sur une autre scène Ptolémée X est debout sur une simple barque mais qui, exceptionnellement, est pourvue d’un mat et d’une voile très détaillés. Ptolémée, Osiris(?) et Horus (?) combattent un hippopotame, symbole de Seth.

Les principaux enseignements à tirer de cette représentation détaillée sont dans la représentation d’un râtelier à mi-hauteur du mat et la structure du pont posé sur des poutres horizontales. L’ensemble des cordages complexe apporte également des enseignements intéressants.

Le convoi de bateaux

Chaque année, Hathor venait de Dendérah en bateau pour rendre visite à son époux Horus, accompagnée de nombreux pèlerins. Cette fête « la Bonne rencontre » est représentée au revers du pylône. Cette procession navale comprenait de nombreux bateaux accompagnés de nombreux pèlerins.

Au moins 6 bateaux sont représentés (il manque une photo du 6e à droite). Les deux premiers, à gauche, sont placés sur 2 registres différents. Ces 2 premiers bateaux sont identiques, sans cabine ni passager, avec un sondeur. Ils sont encordés au 3e bateau. Leur rôle consiste donc à remorquer le reste du convoi.

Les bateaux suivants transportent des passagers. Ils sont encordés les uns aux autres et se déplacent à la voile (elles sont gonflées) et à la rame. Le bateau n°4 est surmonté du faucon d’Horus et le bateau n°5 transporte des sculptures symboliques de dieux.

Il me manque une photo du bateau n°6 mais ce qu’on en aperçoit sur la photo ci-dessus (à droite) laisse imaginer un transports d’autres symboles importants.



Bibliographie :


 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |