De la même période
Haut Empire Romain
De la même région antique
Lycie
aucun autre document trouvé

  Haut Empire Romain   :|:   Document

Le sarcophage du capitaine Eudemos
28 septembre 2013 | par Francis Leveque | réf. : fr.889.2013
Fin du IIe siècle ap. J.-C. | [fr] sarcophage
Lycie ( Turquie )
 

Ce sarcophage en marbre est encore à Olympos (60km au sud-ouest d’Antalya, Turquie). Il est situé sous un couvert avec un autre.

La face du sarcophage est décorée de 2 inscriptions grecques et de la coque d’un navire en relief. L’ensemble est surmonté de la tête de Méduse dans le tympan. L’inscription en grec montre que le tombeau appartenait à Eudemos capitaine. Elle explique aussi que le sarcophage a été utilisé à la fin du 2e siècle après J.-C. et a été utilisé une deuxième fois au 5e siècle.

Le navire est un navire marchand sans mât ni voile ni rames. À l’étambot du bateau il y a un relief représentant la déesse Aphrodite née en Méditerranée. Une des responsabilités de cette déesse de l’amour et de la beauté était de protéger les marins.

Traduction de l’inscription grecque située sur le côté droit : "Ce bateau est amarré à son dernier port, il ne prendra plus jamais la mer car, désormais, aucune aide ne lui viendra, ni du vent, ni de la lumière du soleil ; le capitaine Eudemos, prenant congé de l’aube qui apporte la clarté, fut enterré ici. Son bateau aura vécu aussi peu de temps qu’une journée, telle une vague brisée."

2e inscription :
« Moi, Eudemos, connais par ma position de capitaine le chemin parmi les chemins
À partir d’une Pont à l’autre, la découverte de Pallas.
Tous les gens de Chalcédoine ville de Bithynie ont décrété ...
Ma chanceuse patrie me voyant me fit don de la charge d’un office.
Les habitants de Lycie étaient du même avis, et j’étais membre du conseil des aînés ».

Olympos était la deuxième ville la plus importante après Phaselis, sur la côte sud d’Antalya. La ville a été créé à l’époque hellénistique. En 100 avant J.-C., la ville est devenue l’un des six membres principaux de la Ligue lycienne. Des monnaies y ont été frappés au cours de 2e et 1er siècles avant notre ère. Puis la région est devenue un lieu infesté de pirates qui ont été défaits en 78 av. J.-C. par le gouverneur romain Publius Servilius Isauricus accompagné par le jeune Jules César, dans une bataille en pleine mer. Puis Olympos et la région environnante sont devenus une province romaine.

 
                             


Bibliographie :


 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |