Nello stesso periodo
Egypte pharaonique
Nessun altro documento trovato
Nella stessa regione
Egypte (Haute Egypte)
Nessun altro documento trovato
Nello stesso museo
in situ
Nessun altro documento trovato

  Egypte pharaonique   :|:   Documento

Le pèlerinage fluvial à Saïs de la tombe d’Amenemopet (TT41)
25 décembre 2017 | par Francis Leveque | réf. : fr.1694.2017
1er quart du XIIIe siècle av. J.-C. | [fr] peinture
Cheikh Abd el-Gournah (Thèbes), Egypte (Haute Egypte) ( Egypte )

Une barque remorque un navire plus grand sur lequel une surprenante grille de grande taille.

 

En l’absence de toute référence à un souverain, la tombe a été datée de la période Horemheb – Séthy I (± 1323-1279. Datation selon Ian Shaw) sur des critères stylistiques et architecturaux, ainsi que sur les programmes iconographique et épigraphique. Elle se situe entre el-Khokha et Cheikh Abd el-Gournah, non loin de la maison de Davies.

Le sarcophage en pierre d’Amenemopet a été ramené en Angleterre par Bankes qui a voyagé en Égypte de 1815 à 1819. Avant 1821, Cailliaud visite la tombe et recopie pratiquement toutes les scènes, même celles aujourd’hui perdues. Puis la tombe a beaucoup souffert d’avoir été utilisée comme étable. Enfin elle a été correctement restaurée depuis 1979 puis ouverte au public.

Amenemopet porte souvent les titres « scribe royal » et « administrateur en chef du domaine d’Amon », titre très important à la XVIIIe dynastie, assurant autant d’influence que le vizirat.

Dans la cour de la tombe, sur le mur situé derrière la colonnade sud, le défunt a fait figuré le pèlerinage fluvial à Saïs. C’est à Saïs qu’est élevé le bétail qui est sacrifié durant le pèlerinage. Deux barques se suivent vers la droite. Sur la barque en tête 3 hommes debout font avancer leur barque et remorquent la suivante. L’un des 3 est le timonier qui manipule le gouvernail qui repose sur un pivot.
Sur la barque remorquée, se trouvent quatre prêtres avec leur bandeau typique. La grille au-dessus de laquelle leur tête dépasse représente sans-doute la cabine qui occupe traditionnellement le centre de la barque. On trouve également un homme debout à l’avant et une femme agenouillée à l’arrière.

 
        


Bibliografia :


J. Assmann, Erster vorbericht über des Ägyptologischen Instituts der Universität Heidelberg in thebanischen Gräbern der Ramessidenzeit, in MDAIK , vol. 36 , 1980
L. Manniche, A ’Lost’ Theban Tomb Relocated, in GOTTMISZ, vol. 71 , 1984, p. 37-41
J. Assmann, Das Grab des Amenemope TT 41, von Zabern, Mainz , 1991
F. KAMPP , Die thebanische Nekropole, Verlag Philipp von Zabern, Mainz am Rhein , 1996, p. 23-30
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |