En el mismo período
Egypte pharaonique
No hay otro registros encontrado
En la misma región
Egypte (Haute Egypte)
No hay otro registros encontrado
En el mismo museo
in situ
No hay otro registros encontrado

  Egypte pharaonique   :|:   Documento

Le pèlerinage fluvial à Saïs de la tombe d’Amenemopet (TT41)
25 décembre 2017 | par Francis Leveque | réf. : fr.1694.2017
1er quart du XIIIe siècle av. J.-C. | [fr] peinture
Cheikh Abd el-Gournah (Thèbes), Egypte (Haute Egypte) ( Egypte )

Une barque remorque un navire plus grand sur lequel une surprenante grille de grande taille.

 

En l’absence de toute référence à un souverain, la tombe a été datée de la période Horemheb – Séthy I (± 1323-1279. Datation selon Ian Shaw) sur des critères stylistiques et architecturaux, ainsi que sur les programmes iconographique et épigraphique. Elle se situe entre el-Khokha et Cheikh Abd el-Gournah, non loin de la maison de Davies.

Le sarcophage en pierre d’Amenemopet a été ramené en Angleterre par Bankes qui a voyagé en Égypte de 1815 à 1819. Avant 1821, Cailliaud visite la tombe et recopie pratiquement toutes les scènes, même celles aujourd’hui perdues. Puis la tombe a beaucoup souffert d’avoir été utilisée comme étable. Enfin elle a été correctement restaurée depuis 1979 puis ouverte au public.

Amenemopet porte souvent les titres « scribe royal » et « administrateur en chef du domaine d’Amon », titre très important à la XVIIIe dynastie, assurant autant d’influence que le vizirat.

Dans la cour de la tombe, sur le mur situé derrière la colonnade sud, le défunt a fait figuré le pèlerinage fluvial à Saïs. C’est à Saïs qu’est élevé le bétail qui est sacrifié durant le pèlerinage. Deux barques se suivent vers la droite. Sur la barque en tête 3 hommes debout font avancer leur barque et remorquent la suivante. L’un des 3 est le timonier qui manipule le gouvernail qui repose sur un pivot.
Sur la barque remorquée, se trouvent quatre prêtres avec leur bandeau typique. La grille au-dessus de laquelle leur tête dépasse représente sans-doute la cabine qui occupe traditionnellement le centre de la barque. On trouve également un homme debout à l’avant et une femme agenouillée à l’arrière.

 
        


Bibliografia :


J. Assmann, Erster vorbericht über des Ägyptologischen Instituts der Universität Heidelberg in thebanischen Gräbern der Ramessidenzeit, in MDAIK , vol. 36 , 1980
L. Manniche, A ’Lost’ Theban Tomb Relocated, in GOTTMISZ, vol. 71 , 1984, p. 37-41
J. Assmann, Das Grab des Amenemope TT 41, von Zabern, Mainz , 1991
F. KAMPP , Die thebanische Nekropole, Verlag Philipp von Zabern, Mainz am Rhein , 1996, p. 23-30
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |