Egypte pharaonique   :|:   Analyse

Les navires de Mersa/Wadi Gawasis et la mer Rouge

2 octobre 2012 | par Francis Leveque | *fr | XIXe siècle av. J.-C. | Mersa, Egypte (Haute Egypte) ( Egypte )
 

Pendant la campagne 2005-2006 et les suivantes à Mersa/Wadi Gawasis sur les bords de la mer Rouge en Egypte, l’équipe commune de l’Université de Naples “l’Orientale” (Naples, Italie), l’Istituto Italiano per l’Africa e l’Oriente (Rome, Italie), et l’Université de Boston (Boston, USA) ont mis au jour des vestiges de ce qui a bien dû être un navire.

Le site de Mersa révèle des phases d’occupation dès la fin du IIIe millénaire jusqu’au milieu du IIe millénaire, soit uniquement attribuées à la XIIe dynastie par les études épigraphiques et le matériel.

Parmi le matériel récolté relatif aux expéditions, on dénombre plusieurs stèles de la XIIe dynastie. Les quatre stèles de l’époque d’Amenemhat III attestent que deux, voire trois expéditions vers le Pays du Pount ont été menées sous le règne de ce pharaon.

Outre ces témoignages épigraphiques, des vestiges d’embarcations en bois de cèdre et de matériaux exotiques, notamment des fragments de céramiques nubiennes et yéménites, attestent des relations commerciales par voie maritime entre l’Egypte et les régions méridionales de la mer Rouge dans la première moitié du IIe millénaire.

Les pièces de bois de l’embarcation sont en acacia du Nil et en cèdre du Liban (ces dernières étant les mieux conservées). Elles sont semblables, mais plus robustes, que les planches du navire de Dashur et de Lisht découvert au pied des pyramides du Moyen Empire.

L’analyse des cordages et des pièces du bateau, en plus d’autres composants tels qu’une béquille, les restes de rame-gouvernails, de possibles avirons de lus de 4 mètres, et des dizaines d’ancres de pierre également, contribuent à une connaissance plus précise des technologies égyptiennes pour la navigation. Des boites en bois couvertes de platre portaient le sceau d’Amenemhat III, XIIe dynastie, 2e moitié du XIXe s. av. J.-C.

L’utilisation intensive du port du Marsa au cours de la XIIe dynastie avait peut être pour but d’éviter la voie terrestre vers Pount, alors contrôlée par le royaume de Kerma. Cependant, l’essentiel est d’avoir ici une des plus anciennes preuves archéologiques d’une navigation maritime. Il pourrait être le port de Saww dont parlent les sources de cette époque et qui servait de port à destination du Pays de Pount.



Bibliographie :


Abdel Monem A.H. Sayed , Discovery of the Site of the 12th Dynasty Port at Wâdi Gawâsîs on the Red Sea Shore, in Revue d'égyptologie, vol. 29 , 1977
Abdel Monem A.H. Sayed , New Light on the Recently Discovered Port on the Red Sea Shore, in Chronique d'Égypte, vol. 58 , 1983
, Les Égyptiens et la Mer Rouge, in Égypte Afrique et Orient, vol. 41 , 2006
R. Pirelli, Two new stelae from Mersa Gawasis, in Revue d'égyptologie, vol. 58 , 2007
André J. Veldmeijer, Chiara Zazzaro , The rope cave at Mersa Gawasis : a preliminary report, in Antiguo Oriente, vol. 5 , 2007
K.A. Bard, R. Fattovich , Harbour of the Pharaohs to the Land of Punt, in Arcaheological investigations at Mersa/Wadi Gawasis - Egypt 2001-2007, Herder editrice e libreria, Rome , 2008
K.A. Bard, R. Fattovich, Recent excavations at the ancient harbor of saww (Mersa / Wadi Gawasis) on the Red Sea, in Offerings to the discerning eyes : an egyptological medley in honor of Jack A. Josephson, vol. 38, Sue H. D'Auria, Leiden ; Boston , 2010
, I magazzini navali al Wadi Gawasis e la Terra di Punt, in Il Fatto Storico (Internet) , 2011
Ksenija Borojevic, Rebecca Mountain, The ropes of Pharaohs : the source of cordage from "rope cave" at Mersa/Wadi Gawasis revisited, in Journal of the American Research Center in Egypt, vol. 47 , 2011
K.A. Bard, R. Fattovich, The Middle Kingdom Red Sea harbor at Mersa/Wadi Gawasis, in Journal of the American Research Center in Egypt, vol. 47 , 2012
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |