De la même période
Egypte pharaonique
|Déplier Analyses

  Egypte pharaonique   :|:   Document

La tombe de Meryra
20 décembre 2014 | par Francis Leveque | réf. : fr.1243.2014
3e quart du XIVe siècle av. J.-C. | [fr] peinture
El-Amarna, Egypte (Moyenne Egypte) ( Egypte )
 

La tombe de Meryra fait partie des six tombes inscrites qui constituent le groupe Nord
du site de Tell el Amarna. Elle n’a jamais été terminée mais elle figure pourtant parmi les belles. Le puits funéraire n’a même pas été creusé, un des nombreux mystères qui entourent cette tombe.

Meryra est le seul Grand Prêtre d’Aton qui nous soit connu avec certitude. L’étiquette d’une jarre à vin nous montre qu’il exerçait encore sa fonction en l’an 16, et donc probablement à la mort d’Akhénaton en l’an 17. Il est resté en poste au moins 6 ans et portait les titres « Grand Prêtre (litt : Grand des Voyants) de l’Aton dans la maison d’Aton à Akhetaton », « Flabellifère à la droite du Roi » (le flabellifère désigne le porte éventail) et « Chancelier Royal ».

La falaise dans laquelle fut creusée la tombe est faite d’une roche de qualité assez médiocre, qui ne permettait pas la réalisation directe de reliefs dans le creux. Les artisans ont donc d’abord sculpté finement la roche directement, puis ont passé une couche de plâtre qu’ils ont travaillée profondément pour donner un aspect de relief dans le creux, puis l’ensemble a été peint. Certains détails trop fins, comme les plis des vêtements ont été simplement peints.

La première salle hypostyle

Dans sa tombe, le mur est de la première salle hypostyle présente une scène étonnante dans le registre inférieur. Elle se passe devant les magasins. Les bœufs que transportaient les navires ont été regroupés dans des étables situées près du quai.

De nombreux bateaux sont alignés. Chaque bateau est amarré à un piquet et une passerelle ressemblant à un escalier en descend. Chaque mât est tenu par des cordages et porte à son sommet une enseigne. Les voiles sont repliées entre deux vergues baissées.

A la proue de chaque navire, un homme qui est sans doute le capitaine, est courbé devant le roi. Derrière eux, le pont est encombré de marchandises. Sur le même registre Pharaon remercie Meryra dans une cérémonie dans laquelle il lui fait de nombreux cadeaux.

 
              


Bibliographie :


D. NORMAN DE GARIS , The rock tombs of el Amarna, vol. I, Londres , 1906
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |