Du même musée
Musée Escale Haut-Rhône
aucun autre document trouvé

  Monde Barbare   :|:   Document

La pirogue de Brégnier-Cordon
14 décembre 2012 | par Francis Leveque | réf. : fr.687.2012
Ve - VIe siècle ap. J.-C. | [fr] épave
Gaule ( France )
 

Cette pirogue fut découverte en 1862 dans le Rhône, sur la commune de Brégnier-Cordon. Elle avait été sortie du fleuve par les Ingénieurs du Service de la navigation du Rhône, puis transportée au musée des Beaux-arts de Lyon avant d’être installée sous un abri dans le Parc de la Tête-d-Or. Elle y fut exposée à tous vents pendant près de 50 ans, munie de la seule mention "Merci de ne pas toucher".

Le 25 avril 2011, la pirogue est enfin revenue sur la commune où elle fut découverte. Elle y subit une restauration des ses bois par l’Atelier Régional Arc Nucléart (Isère). Le 25 juin 2012, la pirogue est exposée au musée. Il aura fallu à l’équipe du musée Escale Haut-Rhône de Brégnier-Cordon, dans l’Ain, plus de dix ans pour convaincre les instances lyonnaises de leur céder la jouissance de cette pirogue, unique sur le Rhône. Ce fut l’occasion d’une exposition temporaire sur tous les objets récupérés au fond du fleuve.

Ici, il s’agit d’une pirogue monoxyle (c’est-à-dire creusée dans le tronc d’un seul arbre) creusée dans un chêne, de 11,80 m de long, largeur moyenne 94 cm, hauteur 64 cm, poids environ 2 tonnes, capacité de charge environ 1,6 tonne.

La datation de la pirogue pose problème. Elle a été datée du Ve ou VIe siècle après J.-C. par une première étude (Ly-68) au C14 en 1967 (plus exactement entre 264 et 763 ap. J.-C.). Une nouvelle étude (Ly-15465) de 2011 la situerait plutôt à l’époque du Bronze, entre 1385 et 1134 av. J.-C. Un traitement du bois à l’huile de lin au XIXe siècle pourrait expliquer l’écart. Pour trancher, des analyses complémentaires sont en cours.

 
                             


Bibliographie :


 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |