De la même période
Haut Empire Romain
De la même région antique
Latium
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
Du même musée
Musée du Capitole

  Haut Empire Romain   :|:   Document

Musée du Capitole



n° MC0316


Analyses liées

  • Déplier La Table Iliaque Capitoline


  • Thèmes liés

    mythologie - voile pliée - départ - navire marchand

    Termes techniques liés

    mat - vergue - rames - passerelle - gouvernail

    Liens Internet

    [mediterranee.net] La Table Iliaque Capitoline

    La Table Iliaque Capitoline (2)
    5 novembre 2016 | par Francis Leveque | réf. : fr.1583.2016
    3e quart du Ier siècle av. J.-C. | [fr] sculpture
    Rome, Latium ( Italie )

    La position de cette scène dans l’organisation du scénario met en valeur la fuite d’Enée dont c’était le destin.

     

    Cette plaque de marbre a été découverte en 1683 près du site de l’ancienne Bovillae, une cité latine au sud de Rome. Elle est maintenant conservée au musée du Capitole à Rome. Il s’agit d’un très bas relief avec inscriptions grecques, datée du début de la période augustéenne, illustrant le thème de la Guerre de Troie racontée par Homère.

    Dimensions :
    - hauteur : 28,3 cm
    - largeur : 25,1 cm

    Cette scène appartient à l’Iliou persis, c’est à dire le sac de Troie qui occupe la partie centrale de la plaque. Elle se trouve dans l’angle du bas à droite comme pour se cacher ou s’extraire de la scène principale. Et à juste raison puisqu’elle montre la fuite d’Enée sur un bateau avec Anchise et les objets sacrés de Troie.

    Cette scène est dominée par le long alignement de bateaux grecs en arc de cercle face au cap Sigée. Comme pour dire que l’arrivée des grecs avait forcément conduit à cette fuite. Toute l’histoire racontée ici et par Homère aboutissent à cette conclusion. C’était le destin d’Enée.

    Le bateau dispose d’une voile et le timonier Misène apporte son gouvernail sur l’épaule. Les nombreuses rames sont déjà apprêtées. Ils montent sur une passerelle de la poupe. L’orientation du bateau vers la droite suggère bien la possibilité de fuite, en s’éloignant de la flotte grecque (alors que vers la gauche on aurait l’impression qu’il se jette dans la gueule du loup).

     
            


    Bibliographie :


    T. Schreiber , Atlas of Classical Antiquities, Londres , 1895
    A. Sadurska, Les tables iliaques, Warschau , 1964
    D. Petrain, Homer in Stone. The Tabulae Iliacae in their Roman Context, Cambridge University Press, Cambridge , 2014
     
     
    © 2008-2014 Francis LEVEQUE - |