De la même région antique
Latium
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
De la même période
Rome Républicaine

  Rome Républicaine   :|:   Analyse

L’as romain

17 octobre 2012 | par Francis Leveque | *fr | monnaies | IIe - IIIe siècle av. J.-C. | Rome, Latium ( Italie )
 

La frappe de l’as romain commence au début du IIIe siècle. Avant cela (au IVe s.) on coulait l’« aes grave » (bronze lourd). Un as pesait 320 gr environ, soit une livre romaine ou 12 onces, d’où son appellation « aes libralis » (du latin libra, la livre). L’as et ses divisions étaient reconnus par des motifs sur la face et le revers :
- l’as : Janus sur la face, Mercure au revers
- le semis (1/2 as) : Minerve sur la face, Vénus au revers
- etc.

Au début du IIIe siècle, Rome est alors en guerre contre Pyrrhus (de 282 à 272 av. J.-C.). La guerre coûte cher, Rome connait des difficultés. La masse de l’As grave passe alors de 12 à 10 onces soit 260 gr environ (peut être vers 250 av. J.-C.). Les motifs sont modifiés ; cette fois sur l’as figurent Janus et une proue de navire (à partir de 240 av. J.-C. ?).

Pendant la seconde guerre punique les difficultés reviennent. Rome frappe alors deux monnaies d’argent : le denier valant 10 as et le sesterce valant 2 as et demi, et provoque plusieurs dévaluations de l’as. En 217 av. J.-C., à l’époque où Hannibal est en Italie, l’as pèse 4 ou 6 onces (soit 110 ou 164g) (les auteurs ne sont pas d’accord) ; en 211 av. J.-C. il ne pèserait plus que 2 ou 1 once (soit 55 ou 27 g).

Sur l’as et toutes ses divisions figure alors la proue de navire. Seul la divinité sur la face varie :
- Dupondius (2 as) : Minerve
- As : Janus
- Semis (½ as) : Saturne
- Triens (1/3 as) : Minerve
- Quadrans (¼ as) : Hercule
- Sextans (1/6 as) : Mercure
- Uncia (1/12 as) : Rome
- Semiuncia (1/24 as) : Mercure

Au milieu du IIe siècle l’as connue de nouvelles modifications. Vers 80 av. J.-C. l’émission d’as fut arrêtée définitivement, faute de cuivre pour couler cette monnaie de bronze.



Bibliographie :


G. Depeyrot, La monnaie romaine : 211 av. J.-C. - 476 apr. J.-C, Éditions Errance, Paris , 2006
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |