De la même période
Haut Empire Romain
De la même région antique
Campanie
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
  Haut Empire Romain   :|:   Document
 
Graffito de la villa San Marco - Stabie
réf. : fr.482.2009 | 21 décembre 2009 | par Francis Leveque
graffiti | Ier siècle ap. J.-C.
Stabies, Campanie ( Italie )
Twitter Twitter

Bateau de commerce au mouillage, maintenu par son ancre moderne. L’auteur a accentué sa réalisation sur les cordages plutôt que le le réalisme de la coque.

 

Ce graffito provient de la villa San Marco à Stabies (Satabia). Cette ville romaine a été détruite par l’éruption du Vésuve en 79 ap. J.-C. en même temps que Pompei.

Ce graffito représente un navire rond muni d’un mat (qui descend jusqu’à la quille et la traverse même ...) et d’une longue vergue. De celle-ci descendent des cordages vers la coque ; sur la vergue ils se répartissent à distance régulière. Plutôt que des drisses qui devaient servir à tendre la voile, je pense qu’il faut y voir des cargues qui servaient à replier la voile sur la vergue. Les cordages des extrémités sont plus longs et atteignent également la quille (par erreur) ; ce sont les bras qui servent à orienter la vergue.

Aux extrémité de la coque, de petites structures en demi-rond ou quart de rond nous interrogent. A l’avant, à droite, on peut penser à une petite voile disposée sur un petit mat oblique comme on en rencontre parfois. Mais il peut aussi s’agir d’un gaillard ou d’un ornement imprécis. A l’arrière, à gauche, deux petits volumes géométriques font penser à un gaillard et une cabine.

Une ancre à droite est jetée à la mer. C’est une ancre à jas de type moderne. Elle est reliée par un long cordage à une extrémité du navire. Le dessin figure-t-il un bateau en difficulté ou un bateau au mouillage dans le port ?

A l’autre extrémité un autre trait duquel partent d’autres traits en arrêtes de poisson sont difficile d’interprétation (une passerelle ? une échelle ?). Le gouvernail et les remous ?

 
 
        
 
 
 
 
© 2008-2019 Francis LEVEQUE - |