Monde grec   :|:   Document

Fragment d’un cratère de Pyrgos Livanaton (Kynos)
7 janvier 2014 | par Francis Leveque | réf. : fr.1104.2013
XIIe siècle av. J.-C. | [fr] céramique
Grèce centrale ( Grèce )
 

Ce fragment de cratère grec provient de Pyrgos Livanaton (Kynos) en Locride, un site archéologique occupé à l’Age du Bronze et au début de l’Age du Fer. La cité côtière surplombe Euripos et l’île d’Eubée voisine. Elle est mentionné dans le catalogue des navires d’Homère (Iliade, II, 531-533). Elle est la cité d’origine d’Ajax le rapide, fils d’Oïlée, l’un des prétendants d’Hélène avant la guerre de Troie.

Le cratère est daté de l’Helladique récent IIIC (XIIe-XIe siècle av. J.-C.) par Wedde. Mais la qualité de la peinture est nettement inférieure aux fragments d’un autre cratère du même lieu attribué à la même époque.

Ce fragment représente cependant un combat naval comprenant des soldats sur un bateau.

Le bateau est peint en ombre de sorte que seule la silhouette est exploitable. L’étrave monte haut à la verticale. Elle est surmontée d’une figure de proue mal identifiée (une corne ?). La poupe est courbe et s’élève aussi haut que l’étrave. Un timonier (représenté plus petit que les soldats) semble assis à la poupe avec un gouvernail dans les mains. Les 9 traits obliques sont manifestement la représentation des rames, mais elles n’ont pas de pelle à l’extrémité. Les rameurs sont invisibles. Un trait horizontal au dessus de la coque et sur toute la longueur du navire représente le pont sur lequel se tiennent les soldats. Les traits horizontaux sous les pieds du personnage de droite sont-ils les indices d’un escalier ?

Les 3 soldats sont en attitude d’attaque. Le bras droit brandit une arme de jet tandis qu’ils se protègent avec un bouclier. On distingue 2 sortes de boucliers : celui de gauche est rond, celui de droite est quasiment rectangulaire et hérissé de pointes.

 
     


Bibliographie :


M. Wedde, Toward a Hermeneutics of Aegean Bronze Age Ship Imagery, Möhnesee : Bibliopolis, Mannheim , 2000, n° 6002
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |