De la même période
Egypte pharaonique
|Déplier Analyses
De la même région antique
Egypte (Haute Egypte)
|Déplier Analyses
|Déplier Documents

  Egypte pharaonique   :|:   Document

Etrange chargement sur une barque d’Amenemhat (TT82)
3 décembre 2017 | par Francis Leveque | réf. : fr.1692.2017
Milieu du XVe siècle av. J.-C. | [fr] peinture
Cheikh Abd el-Gournah (Thèbes), Egypte (Haute Egypte) ( Egypte )

Cet étrange chargement n’a pas son pareil parmi toutes les représentations d’Egypte.

 

Amenemhat est un dignitaire riche et cultivé, qui s’est fait creuser une tombe de grande taille (TT 82) dans la nécropole de Thèbes, sur la colline de Sheikh Abd el-Gournah. Il a vécu durant la première moitié de la 18e dynastie, sous le règne de Thoutmosis III (pharaon qui régna après Hatchepsout à partir de 1457 environ av. J.-C.).

La décoration de la tombe que choisit Amenemhat comporte de nombreuses originalités. Il réemploie le corpus funéraire de l’Ancien Empire (les Textes des Pyramides) et recèle beaucoup « d’informations à propos de la conception égyptienne de la mort et de la renaissance, des croyances divines en général ». Elle semble avoir été mutilée à l’époque amarnienne et avoir été réutilisés par la suite pour des inhumations anonymes.

Dans la salle longitudinale, le mur ouest présente à la droite des bateaux qui font l’aller-retour pour le pèlerinage d’Abydos (à l’extrémité gauche des 2 registres supérieurs) se trouves représentées les funérailles. Deux barques présentent un intérieur pour leur chargement ou leur contexte bien qu’elle soient quasiment identiques.

Le chargement de celle-ci, au 2e registre, se compose de blocs horizontaux et verticaux. Un autre est même courbe et blanc. Un personnage se tient à l’arrière et un autre à l’avant avec une pleureuse. Un personnage debout semble surveiller les chargement.
La barque est halée par 2 personnages de grande taille précédés d’un prêtre, un long bâton à la main. Le texte semble affirmer que la barque glisse sur un canal (artificiel ?) :

« ... accompagner le supérieur des tisserands [d’Amon] Amenemhat vers la barque, aller en remontant le courant pour la salle des [purifications] …
Naviguer en descendant le courant, accompagner l’intendant du vizir [Amen]emhat, à Saïs, aller en descendant le courant vers les portes de Pé, poursuivre vers le château du noble. Navigation du scribe [Amen]emhat, proclamé juste (… ??) au centre du canal. Descendre à terre par le scribe-comptable du grain [d’Amon [Amen]emhat, proclamé juste. »

 
        


Bibliographie :


N. de G. DAVIES, A.H. GARDINER , The tomb of Amenemhet (No. 82), in The Theban Tomb series, vol. 1, Londres , 1915
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |