Rome Républicaine   :|:   Document

Denier de M. Minatius Sabinus pour Cn Pompée
8 janvier 2017 | par Francis Leveque | réf. : fr.1608.2017
Milieu du Ier siècle av. J.-C. | [fr] monnaies
Hispanie ( Espagne )

La poupe d’un navire sur cette monnaie raconte toute une histoire militaire : l’arrivée en Espagne pour poursuivre la guerre contre César.

 

Monnaie d’argent de 18 mm de diamètre, pesant 3,69 g.

Nom de l’atelier : Hispania

Date : 46-45 av. J.-C.

Recto :

CN MAGNVS - IMP
Traduction : « Cn[eius Pompeius] - Imp[erator] » , Cneius Pompeius - Empereur
Description : têtes de Cn. Pompée Magnus à droite

Verso :

PR Q // M MINAT / SABIN
Traduction : « Pr[o] Q[uaestor] / Marcus Minat[ius] / Sabin[us] » , M. Minatius Sabinus, proquesteur
Description : Une personnification de l’Hispanie portant une couronne crénelée marche vers la droite en foulant au pieds une collection d’armes. Dans son bras gauche elle tient une haste. D’une poignée de main elle félicite Cn. Pompée qui descend de la poupe d’un navire par une passerelle.

Commentaire :

Après la défaite et la mort de Pompée en 48 av. J.-C., ses fils se rassemblent dans la province d’Afrique avec Caton d’Utique, Metellus Scipion et quelques sénateurs. Ils sont battus à la Bataille de Thapsus en 46 av. J.-C. mais Cneius et Sextus pompée réussissent à s’enfuir en Hispanie où ils sont rejoints par Titus Labienus, un ancien général de César.
Ensemble ils lèvent des légions en Hispanie. Celui qui fait office de questeur (pro quaestor) est M. Munatius Sabinus, originaire de Cosilinum (près de Sala Consilina) en Lucanie d’après M. Cébeillac-Gervasoni, L. Lamoine et F. Trément qui citent 3 inscriptions latines dans lesquelles le personnage a financé les murailles de la ville. Il est sans doute mort suite à la Bataille de Munda le 17 mars 45 av. J.-C. remportée par César.

Sur le revers de la monnaie seule la poupe du bateau est figurée. Cela suffisait pour la scène car c’est de ce côté qu’on lançait la passerelle. La poupe se termine par un magnifique aplustre à 5 rubans et un petit bouclier. A la place du timonier on distingue une silhouette tenant une longue haste qui dépasse largement l’aplustre (une enseigne ?).

Souvent qualifiées de médaille, les monnaies émises par M. Munatius Sabinus ont servi à payer les troupes romaines opposées à César. Sur cet exemplaire, Munatius reproduit le visage du Grand Pompée (le père, rival de César) ; sur d’autres exemplaires la légende indique le fils (IMP F = imperatori filius).

 
                 


Bibliographie :


M.H. Crawford, Roman Republican Coinage (RRC), Cambridge , 1970, n° 470,1 a
B. Woytek , Arma et nummi : Forschungen zur römischen Finanzgeschichte und Münzprägung der Jahre 49 bis 42 v. Chr., Verlag der österreichischen Akademie der Wissenschaften, Vienne , 2003, p. 287-293
M. Cébeillac-Gervasoni, L. Lamoine, F. Trément, Autocélébration des élites locales dans le monde romain : contextes, images, textes, IIe s. av. J.-C.-IIIe s. ap. J.-C. : [actes du colloque qui s’est tenu à Clermont-Ferrand du 21 au 23 novembre 2003], Presses Univ Blaise Pascal , 2004, p. 164
 
 
© 2008-2014 Francis LEVEQUE - |