Grèce archaïque   :|:   Document
 
Cratère attique de New York
réf. : fr.1516.2016 | 22 juin 2016 | par Francis Leveque
céramique | 1er quart du VIIIe siècle av. J.-C.
Attique ( Grèce )
Twitter Twitter
 

Cratère funéraire en terre cuite. Deux navires de guerre figurent sur ses flancs.

dimensions :
- Hauteur : 99,1 cm
- Diamètre : 94 cm

Ces deux galères (reconstituées de manière sûre : seul le gréement est incomplet) se rapprochent de l’école du Dipylon : coque très longue et basse, surmontée d’un réseau d’horizontales et de verticales.
Mais le peintre de ce cratère a inventé ses propres conventions : chaque navire est parcouru dans toute sa longueur de 2 traits horizontaux, celui du bas traversant de très nombreuses verticales, tandis que celui du haut forme le sommet. On compte 61 traits verticaux sur un navire et 84 sur l’autre, alors qu’ils étaient sûrement identiques dans l’esprit de l’auteur. L’alternance des verticales est strictement respectée : l’une touchant le sommet, mais pas la suivante. Le gaillard d’arrière n’est pas muni de verticales courtes, ce qui prouve qu’elles représentent les tolets.

L. Basch suggère de voir dans les verticales longues les bancs de nage en plan, reliés ainsi au banc de nage babord (l’horizontale haute) comme il existe dans le groupe du Dipylon. On aurait ainsi la superposition de 2 représentations : l’une de profil et l’autre de plan.

 
 
                       
 

Bibliographie :

  • H. Marwitz, Ein attisch-geometrisches Krater in New York, in Antike Kunst , 1961
  • L. Basch, Le musée imaginaire de la marine antique (MIMA), Institut hellénique pour la préservation de la tradition nautique, Athènes , 1987, p.178-179, n° 374
  •  
     
     
     
    © 2008-2019 Francis LEVEQUE - |