De la même période
Rome Républicaine
De la même région antique
Rome
|Déplier Analyses
|Déplier Documents
  Rome Républicaine   :|:   Document
 
Casa di via Graziosa à Rome (4)
réf. : fr.1863.2019 | 19 janvier 2019 | par Francis Leveque
peinture | Milieu du Ier siècle av. J.-C.
Rome, Rome ( Italie )
Twitter Twitter

Le style « impressionniste » de cette peinture surprend. Il permet au spectateur de conserver une part d’imaginaire pour se remémore les aventures d’Ulysse.

 

La maison de la via Graziosa se trouve sur l’Esquilin à Rome. L’habitation de la via Graziosa, de l’époque républicaine, est connue pour être décorée d’une série de fresques présentant des paysages de l’Odyssée. Elles sont aujourd’hui conservées
au musée du Vatican.

Les panneaux montrant des épisodes de l’Odyssée étaient situés dans la partie haute des murs de la salle principale. Ils illustrent les « voyages d’Ulysse sur fond de paysages », dont parle Vitruve (VII, 5.2).

La représentation d’une hauteur de 150 cm est particulièrement minutieuse. Le nom de chaque personnage écrit en grec à proximité dans un philologisme qui laisse supposer la présence de modèles bien précis, peut-être fournis par les illustrations du poème réalisées à la bibliothèque d’Alexandrie.

La datation des fresques oscille entre le premier hellénisme et les périodes suivantes. L’hypothèse la plus crédible serait une date vers le milieu du Ier siècle av. J.-C. , car à cette époque on trouve une certaine inclination à l’homérisme inspiré par des modèles grecs du IIe siècle av. J.-C. (maison du cryptoportique, maison d’Ottavio Quartione, portique du temple d’Apollon, Tabulae Iliacae).

Sur le panneau de droite (présenté ici) figure un navire arrivant vers une plage où se trouvent 3 femmes. Il s’agit sans doute de l’épisode où Ulysse et ses compagnons parviennent chez Circé, sur l’île d’Ééa.

Le navire dépasse d’une falaise et sa poupe est masquée. On distingue bien la silhouette d’ un navire de guerre avec les rames sorties bien que le vent gonfle sa voile. Au dessus du plat-bord on distingue quelques boucliers et une masse sombre sur le pont qui représente sans doute de nombreux soldats.

La proue semble légèrement inclinée vars l’avant. On distingue un éperon juste sous les flots.

 
 
           
 

Bibliographie :

  • F. Coarelli, The Odyssey Frescos of the via Graziosa : A Proposed Context, in Papers of the British School at Rome , vol. 66 , 1998
  • R. Bianchi Bandinelli; M. Torelli, L’arte dell’antichità classica, Etruria-Roma, Utet, Torino , 1976
  •  
     
     
     
    © 2008-2014 Francis LEVEQUE - |